Logo UPerform
Services
Healthy life

Les exercices peuvent aider à prévenir ou prendre en charge la dépression du post-partum

par Jennifer Cifre

La dépression est un problème de santé publique majeure chez les femmes dans le monde. 10% à 25% des femmes ont au moins un épisode de dépression durant leur vie. La dépression du post- partum est la complication la plus courante de la maternité.

Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’association psychiatrique américaine définit la dépression du post partum comme toute dépression apparaissant dès le début de la grossesse ou dans les 4 semaines après l’accouchement.

 

Cependant, dans la pratique clinique, la dépression du post partum est définie comme apparaissant à partir de 4 semaines jusqu’à 12 mois après l’accouchement.

 

Bien que beaucoup de femmes connaissent des symptômes légers, la dépression du post-partum doit être suspectée lorsque les symptômes sont sévères et durent depuis au moins 2 semaines. Sont inclus dedans : diminution de la qualité de vie, anxiété, crise de larmes, perte d’intérêt dans la vie, insécurité, pensées obsessionnelles inappropriées, irritabilité, fatigue, culpabilité, peur de blesser le bébé, et une réticence à allaiter.

 

Après une dépression du post partum, le risque d’épisode de dépression au-delà des 5 ans est doublé. De plus, la dépression du post partum a une influence négative sur la relation mère-enfant, incluant privation de sommeil, anxiété au sujet de la parentalité et des soins pour l’enfant, crise d’identité, sensation de perte de contrôle sur sa vie, et anxiété par manque de soutien du partenaire.

 

 

Une relation mère-enfant compromise peut expliquer le développement émotionnel et cognitif moindre chez les enfants ayant une mère qui a fait une dépression du post-partum. La mortalité de la maman et de l’enfant sont des conséquences rares de cette dépression.

 

La prise en charge d’une dépression du post partum nécessite une approche complète et souvent multidisciplinaire. Une fois que le diagnostic est posé, que les comorbidités médicales et les problèmes psychiatriques sont évalués alors des stratégies psychologiques pour augmenter les soins personnels, les relations sociales et les soutiens émotionnels, et réduire la fréquence et/ou l’impact des évènements négatifs de la vie ou des stresseurs sont justifiées pour toutes femmes.

 

Selon la sévérité de la dépression, la prise en charge sera différente, plusieurs pistes de traitements peuvent être envisagées. Lorsque la dépression du post-partum est sévère ou que la réponse aux traitements psychologiques n’est pas suffisante, alors la prise d’anti-dépresseurs peut être nécessaire seule ou en plus d’une thérapie non médicamenteuse.

 

 

L’exercice a été reconnu comme une option de traitement utile sur la dépression dans la population générale, montrant des facilitateurs potentiels contrairement aux traitements traditionnels : c’est gratuit, accessible et sans stigmatisation ou effets secondaires. L’influence positive de l’exercice sur la dépression vient de mécanismes biomécaniques et physiologiques qui jouent sur la qualité du sommeil, les symptômes dépressifs et la mémoire.

 

L’activité physique en post partum peut améliorer l’humeur, l’image de son corps, la gymnastique cardio-respiratoire, le contrôle de son poids et la performance physique, et peut aussi réduire la dépression et l’anxiété. L’activité physique durant la grossesse et la période de postpartum peut réduire les symptômes de dépression du postpartum, probablement parce que l’activité physique a une influence émotionnelle sur les aspects sociaux et environnementaux qui peuvent augmenter la confiance en soi et éloigner les pensées négatives.

 

De plus le changement de la silhouette et de l’image qu’on a de son corps peut avoir une influence positive sur l’estime de soi.

 

Les recommandations, du Collège Américains des Obstétriciens et Gynécologues, pour la santé générale établissent que les femmes enceintes et en postpartum, n’ayant pas de complications, devraient faire au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée, la plupart des jours de la semaine. Si les prises en charge sont individuelles et personnalisées, adaptées au niveau physique de la mère avant grossesse, il y a alors plus d’adhérence. De plus, des séances d’exercices peuvent donner une raison de voir d’autres personnes et dans ce cas, cela leur permettrait de trouver un soutien social, et de demander un soutien aux amis et/ou à la famille.

 

 

La dépression en prénatal est un facteur important pouvant entrainer une dépression du post partum, il est donc conseillé à la femme d’entretenir une activité physique durant sa grossesse car cela pourrait prévenir la dépression du post partum en réduisant le risque de dépression lors de la grossesse.

 

 

We care, you perform.

 

Bibliographie

 

1. Poyatos-León R, García-Hermoso A, Sanabria-Martínez G, Álvarez-Bueno C, Cavero-Redondo I, Martínez-Vizcaíno V. Effects of exercise-based interventions on postpartum depression: A meta- analysis of randomized controlled trials. Birth Berkeley Calif. sept 2017;44(3):200-8.

 

2. Coll C de VN, Domingues MR, Stein A, da Silva BGC, Bassani DG, Hartwig FP, et al. Efficacy of Regular Exercise During Pregnancy on the Prevention of Postpartum Depression: The PAMELA Randomized Clinical Trial. JAMA Netw Open. 4 janv 2019;2(1):e186861.

 

3. Stewart DE, Vigod SN. Postpartum Depression: Pathophysiology, Treatment, and Emerging Therapeutics. Annu Rev Med. 27 janv 2019;70:183-96.

 

4. Carter T, Bastounis A, Guo B, Jane Morrell C. The effectiveness of exercise-based interventions for preventing or treating postpartum depression: a systematic review and meta- analysis. Arch Womens Ment Health. févr 2019;22(1):37-53.

à propos de l'auteur

Jennifer Cifre

Spécialisée en périnéologie, traitement et prévention des troubles fonctionnels de la sphère abdomino-pelvi-pelvienne à tous les âges de la vie. La prise en charge de mes patients est adaptée à chacun en se basant sur un bilan spécifique.

Healthy life

Activité physique et grossesse

Healthy life

Activité physique et grossesse

Healthy life

Mesure de sécurité pour l’activité physique prénatale

Healthy life

Mesure de sécurité pour l’activité physique prénatale

Healthy life

Recommandations sur l’activité physique et la sédentarité

Healthy life

Recommandations sur l’activité physique et la sédentarité

Newsletter

Quels sujets souhaitez-vous recevoir dans votre boîte mail ? *

Tout cocher / décocher

Contact

Nous contacter

©2020 Revitalize SPRL.

 Créé par Artimon Digital

- Cookies